Passer au contenu principal

En 2021, environ 80 % des institutions financières ont mis en œuvre de nouveaux systèmes pour créer des comptes numériques et améliorer les systèmes existants. Plus simplement, elles ont choisi de profiter des avantages de l’ouverture de compte numérique.

Vous ne les connaissez pas ? Ne vous inquiétez pas, nous allons tout vous expliquer. Nous aborderons ici tout ce qu'il faut savoir sur le processus d’ouverture d’un compte numérique.

Présentation de l’ouverture de compte numérique

L’ouverture de compte numérique est un type d’intégration des clients utilisé par les institutions financières, telles que les banques ou les coopératives d’épargne et de crédit. Plus précisément, il s’agit du processus de création d’un nouveau compte client par Internet plutôt qu’en personne.

Bien que cette méthode soit beaucoup plus pratique et rapide que la méthode traditionnelle, elle présente tout de même quelques défis importants. La vérification de l’identité occupe une place d’autant plus importante qu’elle s’effectue en ligne. Les institutions financières sont tenues de protéger leurs clients contre la fraude et d’autres cybermenaces. Comment y parvenir dans le monde numérique ?

Grâce aux solutions d’ouverture de compte numérique. Comme nous le verrons plus tard, il existe de nombreuses façons de sécuriser l’ouverture de compte numérique du début à la fin. Pour l’instant, reprenons quelques bases.

Définition d’un compte numérique

Un compte numérique peut désigner beaucoup de choses différentes selon le type d’institution financière. Par exemple, une banque peut vous permettre d’ouvrir un compte courant ou un compte d’épargne en ligne. Les coopératives d’épargne et de crédit peuvent vous délivrer une carte de crédit. Dans les deux cas, tant que le compte est ouvert en ligne, il peut être considéré comme numérique.

Ils fonctionnent de la même manière qu’un compte bancaire classique. Toutefois, certaines institutions financières sont exclusivement numériques et choisissent de ne pas ouvrir de bureaux physiques. Dans ce cas, le client peut gérer son compte en ligne grâce à la banque numérique et à des services similaires.

Caractéristiques de l’ouverture de compte numérique

En général, il y a trois façons d’ouvrir un nouveau compte :

  1. Méthode traditionnelle : le nouveau client doit être physiquement présent dans une agence pour remplir les documents en personne. Par exemple, si un particulier souhaite ouvrir un compte d’épargne, il doit se rendre à sa banque et se soumettre à une vérification d’identité en personne.
  2. Méthode hybride : cette approche est un mélange du processus d’ouverture de compte numérique et physique. Plutôt que de tout faire sur place, le client effectue la moitié des démarches sous forme numérique et le reste en personne. Par exemple, il peut confirmer son identité depuis son domicile en envoyant ses pièces d’identité par Internet, mais devoir se rendre physiquement à l’agence pour signer des documents.
  3. Méthode numérique : l’ouverture d’un compte en ligne se fait entièrement sur Internet, aucun déplacement ou document papier n’est nécessaire. Dans le cas d’une banque ou d’une coopérative d’épargne et de crédit, le nouveau client recevra sa nouvelle carte de débit ou de crédit par courrier après vérification.

L’intégration du numérique peut reposer sur diverses méthodes d’authentification. L’authentification basée sur les connaissances, par exemple, exige que l’utilisateur renseigne une information qu’il connaît, comme un mot de passe, une date de naissance ou un numéro de sécurité sociale.

D’autres solutions, comme celles d’Entrust, utilisent la vérification biométrique. Au lieu de remplir un formulaire, les utilisateurs se servent simplement d’un appareil photo (comme celui de leur smartphone) pour prendre un selfie. Ils envoient ensuite cette photo avec leur justificatif d’identité, et notre système utilise la reconnaissance faciale pour vérifier que l’utilisateur est bien la personne sur la pièce d’identité.

Présentation du processus d’ouverture de compte numérique

Selon la Fair Isaac Corporation (la société qui a développé le modèle de notation de crédit FICO), l’ouverture de compte numérique doit respecter ces conditions minimales :

  • Reconnaître les informations de base sur l’identité des personnes
  • Qualifier les candidats en fonction des risques et des menaces de fraude
  • Vérifier les identités
  • Approvisionner le compte en temps réel au moyen d’une carte de crédit ou de débit
  • Intégrer le système bancaire central

Dans l’idéal, le processus d’ouverture de compte devrait également inclure :

  • la préqualification contextuelle ;
  • l’authentification unique (SSO) en ligne et sur mobile ;
  • l’intégration omnicanale pour reprendre l’ouverture d’un compte à tout moment ;
  • les signatures électroniques ;
  • l’importation de photos ou de fichiers.

En bref, l’ouverture d’un compte numérique doit être rapide, conviviale et, surtout, sécurisée. La bonne nouvelle, c’est qu’avec les bonnes solutions, vous pouvez respecter tous ces critères avec un seul processus fluide.

En fait, l’ouverture d’un compte numérique sécurisé peut se faire en 60 secondes ou moins. Pourquoi ? Parce que le processus ne compte que trois étapes simples :

  1. Ouverture d’un nouveau compte : à ce stade, les utilisateurs envoient toutes les données nécessaires à l’ouverture d’un compte en ligne, autrement dit leurs nom, adresse, numéro de téléphone, etc. La technologie Entrust lit automatiquement le nom, la date de naissance et l’adresse postale sur la pièce d’identité délivrée par le gouvernement. Ainsi, il ne manque que l’adresse e-mail et le numéro de téléphone à renseigner. Le système utilise ensuite des outils numériques pour vérifier la validité des informations. Si tout est conforme, le client passe à la deuxième étape.
  2. Vérification d’identité : l’utilisateur doit confirmer son identité, généralement en fournissant une pièce d’identité, telle qu’une carte d’identité avec photo. Il peut être amené à utiliser ses données biométriques, telles que ses empreintes digitales, ou à se soumettre à un logiciel de reconnaissance faciale, pour comparer la photo fournie à un selfie.
  3. Configuration du produit : une fois approuvé, l’utilisateur peut poursuivre le processus d’intégration et accéder aux produits ou services qu’il recherche, y compris à sa nouvelle carte de paiement numérique.

Importance de l’ouverture de compte numérique

Que vous soyez un client ou une institution financière, l’ouverture d’un compte est un moment crucial, même si les motivations sont radicalement différentes. Pour comprendre l’importance d’une ouverture de compte numérique, examinons les avantages qu’elle offre aux clients et aux établissements financiers.

Avantages pour les clients

L’intégration marque le début de la relation entre un consommateur et une institution financière. L’expérience client doit donc être transparente, sous peine de faire fuir le consommateur. Heureusement, l’ouverture de compte numérique présente trois principaux avantages :

  • Efficacité :l’ouverture de compte en ligne permet aux particuliers et aux entreprises d’ouvrir rapidement un nouveau compte en quelques minutes, depuis quasiment n’importe quel appareil. Auparavant, les clients devaient prendre du temps sur leur journée pour se rendre à un endroit spécifique et en revenir, mais cela n’est plus nécessaire grâce aux solutions d’ouverture de compte numérique.
  • Simplicité : selon une enquête Entrust, 92 % des consommateurs déclarent que lors du choix d'un établissement financier, la facilité d'ouverture de compte est un critère très ou assez important. L’ouverture de compte numérique est intrinsèquement plus simple que les méthodes traditionnelles, d’autant plus si elle s’appuie sur les bonnes technologies.
  • Préférences : en 2022, 78 % des adultes aux États-Unis préfèrent ouvrir un nouveau compte et gérer leurs finances en ligne.

Avantages pour les services financiers

Les banques, les coopératives d’épargne et de crédit, et d’autres institutions financières ont aussi tout intérêt à investir dans l’ouverture de compte numérique. Par exemple :

  • Potentiel de croissance : près de 53,7 millions de personnes aux États-Unis auront un compte bancaire exclusivement numérique d’ici 2025, soit près de 20 % de la population du pays. En outre, le nombre d’Américains disposant d’un compte numérique aura pratiquement doublé par rapport à 2021. En proposant une procédure d’ouverture de compte en ligne simple et rapide, les institutions financières peuvent tirer profit de cet énorme potentiel de croissance.
  • Diminution des coûts : les banques, les coopératives d’épargne et de crédit, et les autres prestataires de services financiers peuvent réduire leurs coûts opérationnels en améliorant le processus d’ouverture de compte.
  • Productivité : l’automatisation du processus de vérification d’identité peut réduire considérablement le temps d’examen manuel. Les employés auront plus de temps à consacrer à d’autres activités essentielles.
  • Acquisition de clients : les consommateurs abandonnent environ 68 % de leurs tentatives d’inscription à des services financiers. En d’autres termes, beaucoup de personnes lambdas commencent la procédure, mais peu la terminent. En proposant une expérience fluide, vous pouvez maximiser les taux d’achèvement et convertir davantage de clients.

Facteurs de risque de l’ouverture de compte numérique et comment les éviter

Bien que les avantages soient nombreux, la mise en œuvre d’une solution d’ouverture de compte en ligne comporte des défis.

Voici quelques points à prendre en considération avant d’adopter un processus d’ouverture de compte numérique :

  1. Conformité : compte tenu de la nature de leur activité, les banques et les coopératives d’épargne et de crédit ont l’obligation de protéger les informations financières et les données personnelles contre tout risque de divulgation. Les réglementations sectorielles telles que Know Your Customer (KYC) et les lois contre le blanchiment d’argent imposent aux institutions financières la mise en œuvre de mesures de protection, telles que la vérification de l’identité et des antécédents. Il est essentiel que votre stratégie d’ouverture de compte numérique tienne compte de la réglementation afin de garantir votre conformité et d’éviter toute infraction qui se révélerait coûteuse.
  2. Fraude : plus les consommateurs ouvrent de comptes numériques, plus les cybercriminels les ciblent rapidement. Les organisations doivent s’assurer qu’elles proposent un processus d’ouverture de compte numérique sécurisé du début à la fin, afin de prévenir la fraude à chaque étape. Pour ce faire, elles peuvent utiliser des outils de gestion des identités et des accès (GIA), tels que l’authentification basée sur les informations d’identification, la vérification de l’identité par téléphone portable, l’authentification unique, et bien d’autres.
  3. Mauvaise expérience utilisateur : l’ouverture de compte numérique est censée simplifier la création de comptes et favoriser l’acquisition de clients. Cependant, si votre processus est lourd et frustrant, il agacera et fera fuir les prospects. Les organisations doivent trouver un juste équilibre entre sécurité et commodité. La gamme de produits et solutions Entrust, par exemple, fournit un processus convivial qui garantit une authentification haute sécurité.

Intégration plus sûre et rapide avec Entrust

Les solutions sécurisées d’ouverture de compte numérique devraient être accessibles : c’est le cas avec Entrust. Notre gamme d’outils d’intégration du numérique offre des fonctionnalités de protection avancées et complètes.

Et ce n’est pas tout. Nos technologies vous permettent de rationaliser l’ouverture de compte sans sacrifier la sécurité. De l’authentification adaptative à l’émission de titres d’identification, nos fonctionnalités vous accompagnent tout au long de votre projet d’intégration.

Pour découvrir comment Entrust peut aider votre organisation, consultez nos solutions d’intégration du numérique aujourd’hui.